L’au revoir des Z’estivales au Havre
"C’est comme ça que je t’aime ", une création havraise

Gratuit, souvent en plein air et dans des lieux parfois insolites, les Z’estivales ont quitté la scène havraise après un dernier week-end de " folies ".

Coups de cœur

À l’origine de cette manifestation qui rythme les étés de la Porte Océane, l’adjointe à la Culture Chantal Ernoult se félicite qu’un monde fou suive chaque année cet événement, et note, pour ces dernières représentations, quelques rendez-vous à ne pas manquer.

Parmi ses préférences, elle retient C’est comme ça que je t’aime, une variation tragi-comique autour du couple… et une création locale du Théâtre des Bains Douches.

Un autre spectacle retient son attention : Greta et Gudülf de la Cie Dare d’art. Du cirque burlesque où l’amour sauve les deux protagonistes des situations les plus périlleuses.

Enfin, son choix se porte sur Complètement swing de la Cie Cirque Exalté. Quarante-cinq minutes de cirque survitaminé et de poésie déjantée, avec Pépin et Nina, un duo à la complicité fusionnelle. Ces artistes jonglent, virevoltent et s’envolent au trapèze avec une joie communicative

. Pour tous les goûts

Mais ce denier week-end de fête, douze autres rendez-vous ont été encore programmés dans différents endroits de la ville. De quoi satisfaire tous les publics et en premier lieu les enfants qui ont retrouvé Guignol dans Les aventures du chat Minouchet.

Une autre " marionnette" vous attendait encore avec KluG, l’automate au cœur électrique qui s’est perdu dans les Docks Vauban.

Mais l’offre ne s’arrêtait pas là avec du cirque, des clowns, du théâtre et un final populaire au Magic Mirrors avec " Le bal des Martine ". Valses farouches, danses cubaines surchauffées, furies anglophiles, musique yiddish, chansons italiennes ou slows à en pleurer.

Source : Paris Normandie.fr