Valides ou non, ils sont avant tout acrobates
Sur scène, trois acrobates dont Rémi Lecocq, devenu tétraplégique suite à un accident, lors d’un entraînement. " Au départ, nous n’imaginions pas créer un spectacle qui aborde le thème du handicap. L’envie s’est faite en rencontrant Rémi, par hasard. Nous nous sommes rendu compte que ce serait très intéressant de travailler ensemble tant d’un point de vue technique qu’humain ", explique Yann Ecauvre, acrobate et directeur artistique du Cirque Inextrémiste.


Sur scène, Yann Ecauvre, Rémi Lecocq et Sylvain Briani-Colin (ou Jérémy Olivier, selon les représentations), doivent compter les uns sur les autres pour garder l’équilibre.


Ce spectacle est une manière de présenter le handicap sans le montrer du doigt afin de sensibiliser les gens et les faire changer de regard.

" L’homme n’a pas besoin de changer sa position face aux personnes handicapées. Il faut arrêter de s’apitoyer sur leur sort. Nous voulons bannir les notions de pitié et de bien-pensance. C’est dans ces conditions que Rémi redevient un acrobate comme les autres ", ajoute Yann Ecauvre.

Lamballe (22) : Samedi 9 novembre, 20 h 30, au Quai des rêves.

Site internet : http://www.inextremiste.com/

Source : Ouest france.fr