Du cirque sans animaux sauvages, est-ce encore du cirque?
Certificat

"La Belgique se limite à faire appliquer les règles en vigueur dans les parcs zoologiques, sans les adapter aux conditions de l'itinérance", remarque Eric Bormann, favorable à la sanction des cirques contrevenants. "Il faudrait également réglementer la profession, avec par exemple la délivrance de certificat de capacité."

Une politique qui passe du tout au rien, selon les cirques, mais qui suit une tendance européenne initiée par l'Autriche et le Portugal.

Selon le conseil du Bien-être animal, les cirques ne représentent plus une chance unique de montrer des animaux sauvages, cette mission étant aujourd'hui remplie par les documentaires, Internet et les zoos. "Les cirques se sont modernisés", rétorque Eric Bormann.

Source : 7 sur 7 /