Naissances à l’European Circus de Liège
"On savait qu’elle était enceinte mais on ne savait pas exactement quand ses jeunes allaient venir au monde. À la fin de la semaine dernière, la lionne devenait très nerveuse. On l’a retirée du numéro et on a prévenu notre vétérinaire. Les lionceaux sont nés ce week-end…" Comme le dompteur allemand qui présente son numéro, ce mois de décembre, à l’European Circus de Liège, Stefan Agnessen, le patron du cirque, est évidemment ravi de cette triple naissance. "On était tous très heureux; on a fait la fête…", dit-il avant de rappeler que cet événement n’était pas vraiment une première pour son cirque. "Par le passé, on a déjà eu des chimpanzés, des tigres et même un éléphant", précise-t-il.



Ce début de semaine, on ne donnait pas encore de noms aux trois jeunes lionceaux et pour cause : on ne connaissait pas encore leur sexe. "Pour l’instant, il faut surtout les laisser tranquille auprès de leur mère", dit Heiko Olf, le dompteur allemand originaire du Bad-Wurtemberg qui présente ces animaux. Quant aux heureux parents-lions, ils se nomment Simba et Jessie. Cette dernière est âgée de 4 ans et est une des cinq lionnes qui font partie du numéro.

Elle, elle restera en congé de… maternité, sans doute jusqu’à la fin de la tournée liégeoise du cirque, prévue pour le 5 janvier prochain. Quant au lion et aux quatre autres lionnes, ils ne devraient pas reprendre le travail avant la fin de la semaine.

Jusque là, toute la tribu restera calmement dans ses cages spéciales à l’arrière du cirque. Début janvier, toute la troupe retournera en Allemagne et, dans quelques années, les jeunes lionceaux rejoindront sans doute leurs parents sur la piste aux étoiles.

"On en est déjà à la huitième génération", dit Stefan Agnessen. "En fait, ces animaux dits sauvages n’ont jamais connu la vie sauvage…"

Source : DH.be