Monsieur Loyal


A la fin de chaque numéro, il intervient, présente le show suivant, tenant le public en haleine. Vous l’aurez compris, il s’agit là de Monsieur Loyal ! Aujourd’hui chez Pinder, le rôle est confié à un jeune homme d’à peine 21 ans.

“Je ne viens pas du tout du milieu du cirque, à la base je suis comédien de théâtre, mais c’était un rêve de gosse de travailler au cirque et d’être M. Loyal !”, confie le Havrais Judicaël Vattier.

Monsieur Loyal enterré à Caen depuis 147 ans

L’histoire du cirque est en partie liée à celle de Caen. Le 23 mai dernier, les organisateurs de la foire ne s’y trompaient pas. A l’occasion de l’anniversaire de la disparition de M. Loyal en 1867, tout du moins du premier artiste à avoir officiellement porté ce nom, ils sont allés lui rendre hommage, lui qui repose au cimetière dormant de la rue Canchy à Caen.

Dans le monde du cirque, Monsieur Loyal demeure le maître de la piste, orchestrant sous presque tous les chapiteaux, les numéros des artistes et autres dresseurs.

Source : Tendance Ouest Caen