l'Allemagne des Variétés : Friedrichsbau de Stuttgart
Le bâtiment d'art nouveau conçu par Friedrich date de 1815. Cinq étages avec des magasins et des bureaux, le plus spectaculaire étant la construction en 1889 d'une salle de spectacle de 800 places au premier étage.
On y joue alors des opérettes et des comédies musicales. IL faut attendre 1901 et le nouveau directeur Martin Klein pour qu'il prenne son orientation définitive de music hall il est surnommé alors "le temple des muses de haut niveau artistique". On voit alors défiler sur la scène les grandes stars de l'époque Joséphine Baker, le jongleur Rastelli, les Tiller girls et l'inoubliable Grock. Stuttgart devient alors une scène incontournable.


Pendant la première guerre mondiale, les spectateurs s'évadent des soucis en affluent au Friedrishbau le besoin de divertissement est énorme.
En 1931, le théâtre ferme, le propriétaire vend sous une pression politique importante (les prémisses de la chasse aux juifs. C'est Emil Neidhards qui reprend les rênes accompagné de son directeur artistique Willy Reichert ; Ce tandem sera très célèbre en Allemagne pour ramener avec réussite d'ailleurs l'établissement à son lustre d'antan. La star allemande de l'époque se nomme le comique Oskar Heiler .

Pendant la deuxième guerre mondiale, la construction de Friedrich supporte de lourds dommages. Tous les travaux pour reconstruire le bâtiment échouent. Dans la nuit du 25 au 26 juillet 1944 ce qui reste du théâtre brûle après une lourde attaque à la bombe. Toutes les tentatives de sauvetage sont vaines, les dégâts sont trop grands.
C'est en 1955 que la maison est rasée. En 1993 en lieu et place dans le centre de Stuttgart, la L-Bank fait apparaître un grand immeuble récent. Le projet d'un nouveau Varietétheaters est inclus dans les plans. La banque offre ainsi à la construction de Friedrich Varieté et un nouveau forum.



Le Variétés rouvre le 24 février 1994 avec une nouvelle salle et une nouvelle revue. Gabriele Frenzel la nouvelle directrice réserve ce soir la une surprise de taille aux spectateurs, la présence au final de Oskar Heiler le même qui avait connu la dernière séance de l'ancien bâtiment.


Bernhard Paul, du Circus Roncalli est devenu depuis le directeur artistique du Friedrich Varietés. Il met en scène des spectacles de premier ordre avec des effets modernes et des artistes de renommés internationales. Des chéris du public comme les jumeaux Kessler, Robert Kreis, Marlène Charell, Tango Five, Topaze se sont succédés sur la scène qui en 2001 a fêté son 750.000 èmes spectateurs.

L'établissement est encore aujourd'hui resté fidèle à son engagement de promouvoir le beau et grand spectacle et chaque année le taux de remplissage ne dément pas devise de la maison.

Acutellement à l'affiche :

ZAUBER , ZAUBER du 1er septembre au 28 octobre 2006
Dans le show ZAUBER, ZAUBER (la magie des magies) sont réunis neuf prestidigitateurs mondialement connus, illusionnistes et manipulateurs pour les facettes les plus inconcevables de la magie! Le prestidigitateur néerlandais Philip Simon , sera le chef d'orchestre de la soirée mystérieuse ou l'art de magie s'associe à la comédie , à élégance mystique et à un timing parfait.
Un mentaliste ouvrira le programme suivit d'un numéro d'escapologie (chère à Houdini) , d'un pickpockets puis les grandes illusions , autant dire que le spectateur sera completement intégré au show .


Puis du 3 novembre 2006 au 27 janvier 2007 , le Winter Show , mis en scène par Bernhard Paul .
Source : Luc Barat




Sébastien BERNARD - Collections - [email protected]
François DEHURTEVENT - Photographe - [email protected]
Jean-Pierre JERVA - Photographe / Galeries - [email protected]
Fabien LACROIX - Webmaster / Communication - [email protected]
Julien MOTTE - Newser / Agenda - [email protected]
Jean PEPIN - Newser / Petites annonces - [email protected]
Patrick PREVOST - Newser - [email protected]