Les Pantomimes au Cirque : Chez les Rancy
A travers les pantomimes des cirques Napoléon Rancy et Sabine Rancy c'est l'occasion de rendre hommage à l'une des plus illustres dynasties du cirque français hélas bien oubliée de nos jours .

Pour la jeune génération de circophiles , Rancy n'est qu'un nom , illustre certes mais qui appartient à l'histoire du cirque . Pour les plus agés , c'est le souvenir d'établissements au matériel et aux spectacles toujours impeccables .
Pour tous nous allons faire un petit rappel : le fondateur de la dynastie est Théodore Rancy (né en 1856)il est le créateur des cirques fixes (dit cirques Rancy) que l'on pouvait admirer à Genève , Rouen ,Lyon , Le Havre, Boulogne sur mer et dont le dernier survivant est le Cirque fixe d'Amiens . Son fils Napoléon Rancy puis son petit fils Henri Rancy et pour finir plus près de nous son arrière petite fille Sabine Rancy (née en 1929) .



Chez napoléon Rancy on programme "Robin des bois" (N'oublions pas que l'écuyer Dany Renz a laissé sa marque dans ce numéro très connu de Robin des Bois. Il combinait à une vitesse folle des sauts périlleux et du tir à l'arc debout sur son cheval) et "Féerie à Sumatra" .
Les éléphants Rancy sont présentés par le dompteur Saulevitch ,les 4 Freddy Harry à la contorsion , la cavalerie de Glasner , les Tonelyss comme cascadeurs et Monica Roc , la femme protée . La principale inovation consiste dans les milliers de petites lampes qui scintillent sur les costumes de 24 danseuses .


Plus tard ,suivant la tradition Sabine Rancy et Dany Renz consacrent la seconde partie de leurs spectacles à la pantomime moderne, qui ainsi renouvelle le spectacle de cirque tout en restant dans les traditions.


Après "Une aventure de Zorro", les grâces de la belle époque avec "La veuve joyeuse", dans le cadre fastueux des rutilements de l'Orient "La féerie au Népal" nous nous attardons sur la production 1969, les vastes plaines de l'Ukraine du 16e siècle avec TARASS BOULBA.


Extrait du dossier de presse de l'époque :
"Dans la Russie, dévastée par les invasions mongoles, la résistance vient de s'organiser et le soin de la défense de toutes les Russies se trouve confiée à l'armée cosaque qui sauvegarde l'intégrité du territoire.
S'initiant au métier des armes le grand-duc héritier Danilov Danilovitch a pour compagnon le comte Smolenak avec qui il se lie d'une profonde amitié. Leur intrépidité leur a valu d'être décorés de la médaille d'or de saint André, la plus haute distinction militaire, dont le port permanent leur est imposé et dont l'ornementation comporte la devise "Za Oucerdié" qui signifie "Pour le zèle". Le temps passa …
Les évènements se succédèrent et les malheurs de la Russie s'aggravant l'armée d'élite des cosaques se dispersa dans tout le territoire. Les chefs eux-mêmes, furent séparés, éparpillés voir déportés … c'est ici que commence l'aventure ! "

1er tableau : La chasse
Départ pour la chasse , Tir au pigeons , Apparition de la fée des steppes , Guet apens



2e tableau : Le camp de tarass Boulba
Le bouffon , Démonstrations équestres , maitrise des nerfs avec les soldats mongols d'élite , arrivée du prisonnier , le combat de la vérité , retrouvaille des deux amis .


3e tableau : Le grand bal de la couronne ducale
Les étalons de katia Petrovna , Chant de Tarass Boulba , Les danseurs de l'Oural : le grand ballet Pliaska , Apothéose , l'envolée des pigeons , laché de ballons



J'ai eu l'occasion de rencontrer les PLIASKA qui dirigent depuis de nombreuses années une école de danse à paris : "Un beau souvenir que ce spectacle , une direction très sévere et stricte mais pour un résultat que l'on a encore en mémoire , avec tous les exercices de chevaux , l'orchestre , et les mongols il y avait du monde en piste . La première partie était aussi très impressionante notamment avec Borra . Par la suite nous sommes partis plusieurs saisons pour le cirque sur glace chez Angel Cristo en Espagne . "

Notre prochain rendez vous : Jean Richard , Pinder et les hippodromes de Paris
Source : Frédéric Taillandier