Réunion des directeurs de cirque à Lille ce 12 mars
Belgique : La réunion de l'association européenne des cirques s'est tenue ce 12 mars à Lille en présence notamment de Tom Dieck, Martin Hanson et de nombreux directeurs de cirques européens.

Le thème du jour était la problématique animaux-cirques qui sévit dans de nombreux pays. A ce titre, rappelons qu'en Belgique, une nouvelle attaque est menée par le Ministre de la Santé et des Affaires Sociales , visant à interdire purement et simplement la présence d'animaux sauvages alors qu'un accord signé avait obtenu entre les cirques et le Ministère, grâce à l'action menée par Alexandre Bouglione soutenu par les principaux directeurs de cirques belges, excepté un.
Suite au procès gagné, un accord signé permettait à nouveau la présence d'animaux sauvages dans les cirques moyennant de nouvelles normes de dimensions des cages et de règles de transport. Rappelons également que sans ce nouvel accord, les cirques étrangers avaient 20 jours pour quitter le territoire belge et les cirques belges n'étaient autorisés qu'à visiter 3 villes par an ! Une belle bataille avait donc été gagnée pour faire évoluer le bien-être des cirques mais aussi des animaux.

Malheureusement, Robert De Pessemier (Directeur du cirque Monelly et Président de l'association des cirques belges) présent à cette réunion de l'association européenne des cirques nous fait part de son grand étonnement face aux rumeurs dans le monde du cirque qui prétend que le cirque Alexandre Bouglione et le cirque Monelly auraient signés des accords avec les associations de défense des animaux. Tous deux s'inscrivent bien evidemment en faux face à cette rumeur et déplorent le manque de soutien de l'association européenne des cirques dans leur combat pour trouver des accords satisfaisant à la fois les associations de défense des animaux et des cirques et précisent que tous ceux qui préfèrent la vérité à la rumeur peuvent s'adresser à Alexandre Bouglione, par ailleurs très deçu, qui présentera tous les documents prouvant qu'il s'agit bien d'un autre cirque qui a réellement signé des accords avec une association de défense des animaux.

Une union au niveau européen derrière Alexandre Bouglione ne peut en effet qu'être bénéfique pour tous les pays qui font ou devront faire face à ce problème.

A suivre...


AUCIRQUE vous invite à en discuter sur son forum ouvert 24h/24.
Source : Patrick Pihet