Opération d'un éléphant chez Medrano
Une spécialiste est venue d’Allemagne, hier, pour superviser sous le chapiteau du cirque Medrano l’opération d’une vieille éléphante (42 ans), qui était devenue aveugle. Il fallait intervenir sur la cataracte, ce qui n’est pas une sinécure sur un animal de ce poids. Christine Lendl (de la famille d’Yvan le tennisman, s’il vous plait) était assistée d’un ophtalmo et de deux vétérinaires français, chargés de l’anesthésie...


Un moment délicat car une goutte du produit utilisé pour endormir ces petites bêtes vous endort définitivement son humain. Les toubibs ont sorti la seringue avec de multiples précautions, des protections aux membres, des lunettes, etc. Pour rassurer la malade, éviter qu’elle ne stresse, les employés du cirque avaient fait venir sous le chapiteau une autre éléphante, plus jeune. Les vétérinaires ont piqué une première fois, au-dessus d’une épaule. En vain. Une deuxième injection a suffit, la belle a commencé à chanceler. Les vétos craignaient qu’elle ne tombe la tête en avant, pattes repliées comme un chameau, car dans ce cas, l’éléphant endormi s’étouffe. Mais non. Elle est tombée doucement sur son derrière. Les employés du cirque avaient juste eu le temps de jeter de grosses chambres à air pour amortir. Ils l’ont alors placée en position latérale de sécurité et l’ophtalmologiste venu de Paris (en retard car il n’avait pas anticipé la grève des trains) est intervenu sur la cataracte. Seul l’œil droit a été traité, car la bête ne peut rester trop longtemps endormie. Moins de deux heures après la deuxième injection, elle a commencé à balbutier des paupières, comme la rose du Petit prince qui s’ébroue. Les sangles l’ont aidée à se remettre doucement sur ses pattes. Tout s'est bien passé. La vieille éléphante revoit.
Source : LibéLyon