La Compagnie Mauvais Esprits à Lescar
L'idée du cirque fait son chemin, à Lescar, dans les pas de la Compagnie Mauvais Esprits arrivée dans l'agglo de Pau en 1996. « Lidée cirque », c'est d'ailleurs le nom du projet élaboré par Alix Bouyssié, le directeur artistique, et son équipe, afin de donner toute leur place aux arts du cirque au sein de la cité. En en déclinant le sigle, ça donne : Lieu idéal pour le développement (de la personne), l'émergence (de nouvelles formes et disciplines d'expression) et l'envie (de créer un public, etc.).

Alix Bouyssié, directeur artistique

Le fait est que la compagnie vit un moment charnière de son histoire avec l'acquisition d'un nouveau chapiteau, voilà deux ans, et l'installation de nouveaux gradins il y a quelques mois. Pour un investissement total de 318 000 €, avec l'aide du Conseil général, de la Région et de la Commune.

  • 720 places au maximum

    Un outil doté d'une capacité maximale de 720 places qui ouvre bien des perspectives. Une programmation a ainsi été mise en place en lien avec la municipalité.

    Le premier spectacle a d'ailleurs été donné le 13 juin dernier. Il s'intitule « Le cœur bien accroché » et s'apprête à s'exporter en Espagne.

    Cet été, des cours de trapèze volant vont également être dispensés. La Ville de Pau a d'ores et déjà réservé deux semaines de stage pour des 10-17 ans. Le chapiteau des Mauvais Esprits va par ailleurs tourner en Pyrénées-Atlantiques, à l'automne, dans le cadre des Saisons de la culture du Conseil général. Mais il est également prévu d'accueillir des artistes en résidence, et les spectacles d'autres compagnies, de faire de la formation, etc. Professionnelle, la compagnie compte prendre toute sa place dans l'agglomération et au-delà.

    Ce qui passe, aux yeux d'Alix Bouyssié, par un déménagement de la plaine du Liana à Lescar vers un lieu « plus visible ». La mairie voudrait reloger le chapiteau et les artistes dans la zone d'activités à créer autour du futur échangeur de l'A 65. La compagnie y souscrit. L'agglomération paraît avoir pris le dossier en mains. Ce serait une nouvelle étape dans le développement des arts du cirque dans l'agglomération.

    site internet : www.mauvais-esprits.com
Source : Sud Ouest