Le kung-fu fait son entrée sous le chapiteau Médrano
En sélectionnant des numéros sur tous les continents, Médrano nous présente cette année la célèbre troupe des Shaoling Kung-Fu. Sensations garanties...
================ARTICLE=================


La célèbre troupe des Shaoling Kung-Fu est sur la piste du chapiteau Médrano. Sensations garanties.

Créer un spectacle de cirque de haut niveau n’est pas chose aisée. Le renouveler depuis 22 ans est défi que Raoul Gibault, directeur du chapiteau, continue à relever. En sélectionnant des numéros sur tous les continents, en les assemblant pour donner une cohérence au spectacle dans un bouquet d’émotions diverses, le cirque Médrano se pare de ses lettres de noblesse.

Dans un programme intitulé " Le Festival des Festivals ", on retrouvera des numéros primés dans les plus grands festivals du monde : Moscou, Monte-Carlo, Mexico… Le spectateur s’immerge totalement.

Un art séculaire

Pour cette tournée 2009, Médrano s’est assuré de deux exclusivités. Les célèbres Shaoling Kung-Fu vous entraînent dans le tourbillon d’un art séculaire. Les Diorios évoluent sur quatre motos à une vitesse folle dans une sphère d’acier de 4,20 m de diamètre. Le cirque c’est aussi le charme et la beauté plastique qui dissimule si bien le talent et la difficulté. Au cirque Medrano, des éléphants, des tigres, des chevaux, des animaux exotiques jouent dans une totale complicité avec leurs dresseurs. La tradition des grandes troupes de clowns perdure pour que chaque spectateur, quel que soit son âge, retrouve le rire spontané de son enfance.

Les tigres entrent en piste suivis du charme de Stéphanie Chen, antipodiste. Au jonglage Sébastian Richter, au vol aérien Wang Yang précèdent la cavalerie de Carlos Savadra. Dans un numéro comique, le retour des Richter. Au trapèze volant, la troupe brésilienne des Flying Sandros devance la caravane d’animaux exotiques présentés pour un voyage à travers le monde.

La légendaire troupe des Shaoling Kung-Fu est pour la première fois sur piste en exclusivité pour la France. Les joyeux compagnons de Carlos Savadra. Un numéro mixte d’éléphants d’Asie et d’Afrique Enfin et pour la première fois dans l’histoire du cirque, les quatre acrobates à moto dans le "Globe de la Mort ". Los Diorios, médaille d’or au festival de Mexico, finalistes d’incroyable talent.

Source : L'Alsace.fr