Cirkus, le cirque “en dur” de Copenhague
Construit entre 1885 et 1886 près du parc d’attractions de Tivoli à Copenhague, le bâtiment du Cirque (Cirkusbygningen) a été dessiné par l’architecte Henrik Vilhelm Brinkopff. Il fut inauguré le 8 mai 1886 par le roi du cirque allemand Ernst Jakob Renz (1814 -1892)

Construit entre 1885 et 1886 près du parc d’attractions de Tivoli à Copenhague, le bâtiment du Cirque (Cirkusbygningen) a été dessiné par l’architecte Henrik Vilhelm Brinkopff. Il fut inauguré le 8 mai 1886 par le roi du cirque allemand Ernst Jakob Renz (1814 -1892).

A l’époque, les cirques sous tentes n’étaient pas communs : la plupart des troupes qui voyageaient à travers l’Europe se représentaient principalement dans des bâtiments faits pour le cirque construits en bois ou, dans les villes les plus importantes, dans des bâtiments construits en dur. Ernst Renz, un cavalier remarquable qui avait fait fortune dans le business du cirque, avait ainsi fait ériger plusieurs bâtiments de cirque à la fois élégants et luxueux faits de brique dans des villes telles que Berlin, Vienne, Hambourg et Breslau.



Les plans originaux pour le cirque de Copenhague montraient une façade élaborée et décorée de statues et de colonnes grecques. Mais à son ouverture, la façade était devenue d’une certaine manière plus simple, tout en restant élégante et ornée. Juste sous le toit se trouvait (et se trouve encore) une superbe frise du sculpteur Frederic Hamelleffs, avec des représentations de courses de chevaux évoquant la Rome antique et la Grèce.

Pour une fois, Renz n’était que le locataire du Cirkusbygningen, pour lequel il avait signé un contrat de trois ans avec ses propriétaires. Cela ne l’empêcha pas de sous-louer le bâtiment dès 1887 à son collègue allemand Albert Schumann (1858-1939) qui avait déjà ouvert un cirque à Malmö, en Suède, en 1885. Renz ne renouvela pas son contrat après la saison 1888 et le cirque fut ainsi loué à des troupes étrangères en visite.



En mars 1914, la plus grande partie du Cirque fut détruite dans un incendie. Seuls les murs extérieurs et leur frise ainsi que la façade survécu. Le cirque fut rapidement reconstruit, cette fois avec un toit et des murs intérieurs en béton. Il rouvrit en 1915 avec l’allemand Zirkus Sarrasani comme locataire.

Le cirque Schumann de Willy, Ernst et Oscar Schumann, les neveux d’Albert Schumann, vint à Copenhague pour la première fois au Cirkusbygningen en 1916. A l’époque, la famille s’était déjà produite à Copenhague vers 1887. Les trois neveux revinrent en 1918 et cette fois restèrent jusqu’en 1937. Après une pause de 4 ans au début de la Seconde Guerre Mondiale, ils furent de retour en 1943 pour occuper le bâtiment en été jusqu’en 1968. Durant cette longue période, le cirque de Copenhague était connu comme le Cirkus Schumann, et était vu comme l’un des cirques les plus prestigieux d’Europe.



Le Cirkusbygningen ne donnait aucune représentation en hiver. Une ancienne règle (qui ne s’appliquait qu’à Copenhague et qui datait environ de 1910) interdisait en effet le cirque d’hiver. Celle-ci avait été mise en place sous la pression des propriétaires de théâtres de la ville, qui détestaient toute concurrence de la part des cirques, qui étaient alors très populaires. En hiver, le Cirkusbygningen était donc utilisé comme cinéma, connu sous le nom de World Cinema.

Cependant, l’incertitude face à l’avenir du bâtiment et l’escalade des loyers conduit les Schumann à cesser leurs saisons d’été au Cirkusbygningen en 1969. Le cirque devint connu sous le nom de Cirkus Benneweis de 1970 à 1990, la famille Benneweis en ayant repris le flambeau suite au rachat du bâtiment par la ville de Copenhague en 1974.



En 1988, géré à la fois par la famille Benneweis et par Tivoli, le bâtiment devint monument protégé. Mais les temps changèrent, même pour un cirque d’été dans une ville comme Copenhague, et après plus d’un siècle, le public cherchait une autre forme de divertissement. En 1990, Eli Benneweis décida de démissionner avant que les choses n’empirent. Depuis, le Cirkusbygningen est utilisé pour des évènements comme des musicals, des ballets, des festivals musicaux, des concerts etc…

En 1996, quand Copenhague fut choisi comme Ville de la Culture Européenne, le cirque allemand Roncalli s’y produisit pendant quelques jours en décembre. En 2003, le bâtiment fut loué à l’entreprise de divertissement scandinave Wallmans Nöjen, qui l’utilise pour un dîner-spectacle. Ils n’ont aucune intention d’y produire des cirques dans un futur proche.
Source : Travel Pics.fr




Sébastien BERNARD - Collections - [email protected]
François DEHURTEVENT - Photographe - [email protected]
Jean-Pierre JERVA - Photographe / Galeries - [email protected]
Fabien LACROIX - Webmaster / Communication - [email protected]
Julien MOTTE - Newser / Agenda - [email protected]
Jean PEPIN - Newser / Petites annonces - [email protected]
Patrick PREVOST - Newser - [email protected]