Régina Bouglione, Biographie
Régina Bouglione
Biographie

A suivre sur aucirque.com :
-Après Demain (le 18 septembre), la biographie de Francesco Bouglione.
-Le 20 septembre, la biographie de Joseph Jacques Bouglione !

Régina Bouglione est née le 20 Février 1962 à Paris.

Son père Emilien Bouglione est administrateur du Cirque d’Hiver Bouglione et sa mère Christiane Bouglione administratrice de Passion Cirque SARL.

Régina Bouglione a deux frères Joseph Jacques Bouglione (artiste, metteur en scène et administrateur du Cirque d’Hiver) et Sampion Louis Bouglione (artiste et administrateur du Cirque d’Hiver) et une soeur benjamine Odette également artiste de cirque.

Née dans une grande dynastie circassienne, Régina est à bonne école pour vivre une passion qui deviendra vocation. Son père est internationalement reconnu comme l’un des meilleurs maîtres écuyer de sa génération dans toutes les disciplines équestres représentées sur la piste (dressage, voltige, poste, haute école, liberté,…).

Très jeune, Régina Bouglione sera initiée au contact du cheval, assistant assidûment aux répétitions, paradant à cheval. Puis, progressivement, ses parents placent en elle et en ses frères la confiance nécessaire pour leur confier l’entretien et les soins quotidiens aux animaux (les chevaux en particulier).

Régina fait ses premiers pas sur la piste, dans la tradition familiale, à l’âge de 13 ans en présentant un numéro d’antipodistes (jonglage avec les pieds) avec sa cousine Sandrine Bouglione lors des tournées Bouglione sous l’immense chapiteau.

Puis deux ans plus tard, elle présente un numéro d’équilibre avec sabres en pointe à pointe.

Sa passion et sa complicité avec les animaux la rattrape. Elle prépare alors un étonnant numéro de dressage de chiens, également au côté de Sandrine Bouglione.

Touche à tout avec une excellence pluridisciplinaire, Régina s’illustre dans l’art ancestral de la Jonglerie (avec les mains cette fois).

Nous sommes en 1981, les tournées Bouglione connaissent une notoriété rarement égalée, et Régina Bouglione reprend le flambeau de sa mère Christiane en présentant sur une triple piste, avec ses frères, une « Liberté » (nom qui sera donnée au numéro) avec 6 chevaux chacun.

L’hiver 1982 se passera au Cirque d’Hiver portant le nom de l’illustre famille.

Puis en 1983 et pendant 8 saisons estivales consécutives, la branche Emilien et Christiane de la famille Bouglione prend la direction de la Suède avec les 18 chevaux du numéro « Liberté » notamment. Les saisons hivernales se succèdent au Cirque d’Hiver de Paris.

Le Portugal succèdera à la Suède. Puis en 1995, Régina imagine un numéro de pigeons alliant poésie et magie qu’elle présentera simultanément avec la « Liberté ».

Puis, Régina travaille un numéro d’arbalète au cirque Knie en Autriche tout en présentant un numéro de voltige équestre (à terre à cheval, …pyramide). Elle reprend ensuite la route pour la Suisse.

Régina est engagée chez Ringling et part aux U.S.A. pour une période de deux ans avec le numéro d’arbalète.

Retour au Cirque d’Hiver. Son frère Joseph lui propose de présenter un Pas de Deux en Haute Ecole pour le spectacle « Trapèze » en 2001/2002 (avec Philippe Arias). Parallèlement, Régina assume la responsabilité des costumes des spectacles, l’accueil public, la gestion en coulisse (backstage)…

En 2002/2003 pour le spectacle « Le Cirque » qui célébra les 150 ans du Cirque d’Hiver, Régina rejoint la troupe de vélo (troupe acrobatique, pyramides…).

Nouvelle discipline, dès la fin de « Le Cirque », Régina entreprend la création d’un numéro deHoula-Hoop qu’elle présente lors de nombreux Galas.

Elle accompagne Joseph dans la préparation du numéro du « Courrier de Saint-Pétersbourg », reprise du numéro en son temps réalisé par leur père Emilien Bouglione, avec 7 chevaux.

Sur le spectacle « Bravo » 2004/2005, elle présente un numéro de Haute Ecole, cette fois seule en piste avec son partenaire équin.

A jour au 29 Mars 2005,
Guillaume Brasseur
Attaché de production et de communication
Cirque d’Hiver Bouglione
Source : Cirque d'Hiver Bouglione / Guillaume Bra