Circus Royale Australian


Le rêve d'un enfant s'est réalisé....
================ARTICLE=================


Cirque Royale est le plus grand cirque australien, bénéficiant d'artistes de cirque de renommée mondiale.


Ses performances en font un merveilleux divertissement traditionnel qui nous rappelle notre enfance.


Cirque Royale est fier de présenter des artistes et numéros venus de neuf pays différents: Australie, Argentine, Brésil, Colombie, République tchèque, Nouvelle-Zélande, Pérou, Écosse et Suisse.


Argentinians

C'est un cirque à l'ancienne avec six numéros d'animaux, mettant en vedette Les chameaux, lamas, oies, chevaux, un chien et quatre vaches noires et blanches... Des vaches sur une piste de cirque ! c'est plutôt rare.



C'est sûrement le meilleur spectacle de cirque en Australie, très divertissant, beau, vif et brillant. Cirque Royale est, fabuleux, exotique, un grand plaisir. Bravo!




Klara




Damian est le fier propriétaire et directeur de Circus Royale, qu'il a acheté il y a deux ans auprès des anciens propriétaires depuis sept générations, qui on pris leur retraite, Frank et Manuela Gasser.
Cela a été une occasion rare, bien souvent l'héritage est réservé aux membres de la famille.


Damian Syred

"J'ai d'abord assisté à la Royale Circus quand j'avais douze ans, lors d'une tournée du cirque en Australie occidentale. Quand le cirque est revenu deux ans plus tard, j'étais déterminé à faire partie de celui-ci".


Ne manquez pas l'homme étonnant dans une boîte !

"Je suis allé voir le cirque pour un emploi pendant les vacances scolaires et j'ai été embauché pour fabriquer et vendre des sacs de friandises".

J'ai aimé la façon de vivre au cirque et j'ai voulu partir avec lui. Mais Manuela Gasser m'a dit de terminer l'école.

J'ai souvent dit à Manuela qu'un jour je voudrais acheter Circus Royale. Elle m'a répondu que leurs enfants étaient en première ligne et qu'il est peu probable qu'il soit vendu, mais que si la famille devait s'en séparer je serais le premier à le savoir.


J'ai travaillé dans une banque avant que l'on m'offre un emploi de directeur de tournée d'un cirque en Nouvelle-Zélande".

J'ai pris cet emploi et c'est durant cette période que Manuela Gasser m'a contacté pour savoir si je voulais toujours acheter le Circus Royale. J'ai accepté et je suis ici aujourd'hui.

" J'ai persisté dans mon rêve et il s'est finalement réalisé "


Source : Jean Pépin