Musée de John Ringling (partie 2)
Ringling Bros and Barnum & Bailey Circus
La première du cirque américain a eu lieu en 1793 à Philadelphie. George et Martha Washington ont assisté au spectacle en avril, et John Adams y a assisté quelques mois plus tard.


Le cirque Ringling au complet

La mission du musée du cirque Ringling est de présenter le cirque américain à ses visiteurs et de rendre des objets de cirque accessibles à un public varié.
La mission est aussi de présenter une collection permanente dans un environnement qui mobilise activement le visiteur, et les aide à faire un lien personnel avec le travail des artistes et des interprètes qui ont eu un impact unique sur le visage toujours changeant du cirque américain.



A la fin des années 1860, les frères Ringling ont vu leur premier cirque chez McGregor. En 1884, les frères proposent leur propre spectacle. En moins d'une décennie, le Ringling Bros Circus, World's Greatest Show, s'est développé à partir d'un petit chariot Show pour devenir un chemin de fer important couvrant la plupart des États-Unis et du Canada.
John Ringling a attribué le succès des deux frères à ces valeurs: travailler dur, honnêteté et une étude attentive de ce que le public veut.


En 1884, l'ensemble du spectacle ne nécessitait que neuf wagons alors que pour le transport de l'entrée il en fallait vingt-cinq.


PT Barnum (1810-1891) et James A. Bailey (1847-1906) ont fait équipe ensemble en 1888 pour créer "The Greatest Show on Earth" et ils sont devenus les rois incontestés du cirque américain.
Déménageant de ville en ville à 64 wagons de chemin de fer, le Barnum & Bailey Circus était suprême et incontesté.
Ils ont défini le cirque américain avec l'introduction des trois pistes, rompant avec la tradition européenne d'une piste unique.
En avril 1906, décès inattendu de Bailey's à l'âge de 59ans. Le 22 Octobre 1907 à Londres, Barnum & Bailey est vendu aux Ringling Brothers.


Avec l'acquisition du Barnum et Bailey show, les Frères Ringling contrôlaient une grande partie de l'entreprise cirque en Amérique. Les deux cirques ont été gérés séparément jusqu'en 1919.
Quand ils ont été regroupés pour former le Ringling Bros and Barnum & Bailey Circus, The Greatest Show on Earth. La première page du New York Times a annoncé: Supercircus attire les foules.


Sarasota Circus: c'est John Ringling qui a fait de Sarasota le synonyme du cirque à travers le monde. Quand il a déplacé les quartiers d'hiver du Ringling Bros and Barnum & Bailey Circus de Bridgeport, au Connecticut, à Sarasota en 1927, il a changé pour toujours la côte ouest de la Floride.


Le jour de Noël 1927, les quartiers d'hiver à Sarasota ont ouvert leurs portes aux visiteurs. Au fil des ans, des centaines de milliers de personnes ont visité les quartiers d'hiver, et c'est devenu la première attraction touristique de l'Etat.
Des artistes de cirque ont élu domicile à Sarasota et ont apporté une diversité unique dans la région: Cristianis, Concellos, Merle Evans, Lou Jacobs, Emmett Kelly, LaNorma, Unus, Wallendas, et Zacchinis.


En 1929, John Ringling achète l'American Circus Corporation pour 2 millions $. Ringling détenait alors tous les grands établissements de cirque par chemin de fer des États-Unis.
Un article de journal pour cet achat a déclaré: John Ringling... est vraiment le roi de la piste en sciure de bois.


En 1916 le fonctionnement du géant à deux cirques est plus difficile. Après la saison 1918, les deux spectacles sont rapportés sur un seul. Les affiches annoncent: Le Ringling Bros World's Greatest Spectacles et le Barnum & Bailey Greatest Show on Earth sont maintenant réunis dans un seul chapiteau géant.

Source : Jean Pépin