Carnet noir : Ali Hassani
L'un des grands noms du monde du cirque est décédé paisiblement dimanche. Enlevé par des acrobates du spectacle dans Djaama Al Ifna (la Place de la Mort) à Marrakech, quand il était enfant, Ali Hassani, a parcouru le monde, a appris 11 langues, dont le suédois et le portugais, et formé des centaines d'artistes
================ARTICLE=================

L'un des grands noms du monde du cirque est décédé paisiblement dimanche.


Enlevé par des acrobates du spectacle dans Djaama Al Ifna (la Place de la Mort) à Marrakech, quand il était enfant, Ali Hassani, a parcouru le monde, a appris 11 langues, dont le suédois et le portugais, et formé des centaines d'artistes.

Pendant 17 ans, jusqu'en 1997, il dirigeait le chapiteau du cirque spectaculaire à Chessington World of Adventures. Il est mort à 82 ans, à son domicile de Ruxley Lane, West Ewell, laissant un héritage qui comprenait des décennies de promotion des enfants de Kingston Conseil.

  Barbara Broccoli a déclaré : "Ali Hassani a été un véritable showman rempli de vitalité et de passion pour sa profession. Je garde de bons souvenirs de lui et de sa femme quand nous avons travaillé ensemble sur Octopussy ".

  Ali Hassani a laissé trois filles, un jeune fils de 16 ans, des petits-enfants et un arrière petit-enfant. Son enterrement, auquel ont participé des directeurs de cirque à travers tout le pays, a eu lieu au cimetière de Surbiton, mardi après un service à la mosquée Kingston

Traduction Aucirque
Source : D'après l' Elmbridge Guardian