La "Fascination" du Cirque Knie
Avec pour devise "Fascination" , le Cirque National Suisse propose une fois de plus un spectacle de grande classe. Chacun, petit ou grand y trouvera de quoi rire, s’ébahir ou rêver...
================ARTICLE=================

La "Fascination" du Cirque Knie


Cette année, le Cirque Knie désire rendre hommage à la fascination que le cirque exerce sur le public et remercier les spectateurs qui y sont sensibles. Avec pour devise "Fascination", le Cirque National Suisse propose une fois de plus un spectacle de grande classe. Chacun, petit ou grand y trouvera de quoi rire, s’ébahir ou rêver. Ainsi, dans le domaine de l’humour, trouve-t-on à la fois des clowns classiques – Fumagalli revient enfin ! – et Marie-Thérèse Porchet, qu’on ne présente plus en Suisse romande, elle qui, en plus de 16 ans de présence, a conquis les cœurs et s’est acquis une foule d’inconditionnel.

On attend toujours énormément des artistes qui composent le programme Knie : après tout, ils ont la réputation d’être les meilleurs...


Et ils ne déçoivent pas! Haut au-dessus de la piste, le champion du monde de funambulisme, Freddy Nock, fait tourner les têtes avec ses acrobaties téméraires. Bien des cœurs s’emballent lorsque, dans la piste cette fois, les Azzario Sisters – deux sœurs au charme latin torride – font la démonstration de leur talent dans un numéro de main-à-main dont l’élégance souligne la puissance. Équilibriste lui aussi, mais toujours en mouvement, sautant, gravissant et descendant un escalier, Glen Nicolodi est accompagné par un adorable Jack Russell Terrier, qui, question équilibre, ne le cède en rien à son maître.


Au cours des ans, une collaboration fructueuse s’est instaurée avec la Chine. Cette année, c’est la Tianjin Acrobatic Troup qui, avec ses Flying Meteors, évoquera sous le chapiteau helvète la lointaine Asie. Changement de décor avec les Fratelli Huesca – deux fils du clown Fumagalli – et les Fratelli Errani : un vent latin ébouriffant souffle alors dans la piste. Leur spécialité, dans laquelle le voltigeur virevolte à une vitesse vertigineuse sur les pieds du porteur couché sur le dos, se nomme « jeux icariens ». Maycol, l’aîné des frères Errani, qui a épousé Géraldine Knie cet hiver, participe également aux numéros de dressage de la famille. Autre numéro étonnant : celui du dresseur russe Vladislav Olandar. Avec ses huit chats angoras d’un blanc immaculé, il réduit magistralement à néant la croyance populaire selon laquelle nos fauves de salon ne sauraient être dressés.


Restons rayon animaux, mais changeons de taille. Du XL au S : éléphants, chevaux, chameaux, bœufs Watussi, zèbres, guanacos, lamas et poneys sont présentés par la famille Knie dans différents numéros de dressage pour le plus grand plaisir des amis des bêtes. Huit membres de la famille, appartenant à trois générations, se partagent la tâche. Les plus jeunes, Chris Rui (4 ans) et Ivan Frédéric (8 ans) ont encore le choix de participer ou non au spectacle. Mais l’attraction de la piste se révèle souvent irrésistible… Et pour la bonne bouche, la troupe russe du Circus-Theater Bingo apporte l’indispensable liant au spectacle avec ses brefs mais savoureux intermèdes acrobatiques.

La tournée débute le 26 mars à Rapperswil et s’achève le 21 novembre à Lugano. Les billets sont en vente chez Ticketcorner dès trois semaines avant l’arrivée du cirque dans une localité.        
Source : Cirque Knie