15 ans soulignés en grand !


De plus en plus de jeunes s’intéressent aux arts du cirque. A compter de l’automne 2010, l’École de cirque de Québec offrira le premier diplôme d’études collégiales en arts du cirque dispensé dans le secteur public...
================ARTICLE=================

De plus en plus de jeunes s’intéressent aux arts du cirque. Ils seront heureux d’apprendre qu’à compter de l’automne 2010, l’École de cirque de Québec offrira, en partenariat avec le cégep Limoilou, le premier diplôme d’études collégiales en arts du cirque dispensé dans le secteur public. Il s’agit d’une première à Québec.


"C’est une formation générale avec spécialisation en arts du cirque qui s’échelonnera sur une période de trois ans", explique le directeur général, M. Yves Neveu.

"Nous avons déjà reçu plusieurs demandes, mais, en raison de l’exiguïté de nos locaux, nous sommes limités à une quinzaine de candidats qui seront retenus après audition", ajoute-t-il.

"Les élèves retenus devront déjà posséder un certain bagage, que ce soit en danse, en gymnastique ou en arts du cirque."

Cette innovation vient confirmer l’envergure que continue de prendre l’organisme sans but lucratif de Québec, qui fête ses 15 ans en accueillant toujours beaucoup de monde dans son local aménagé dans l’ancienne église Saint-Esprit, à Limoilou.


Fidèle à sa mission de promouvoir les arts du cirque et de stimuler l’émergence d’une nouvelle génération d’artistes, l’École de cirque de Québec a mis sur pied au cours des années une série de programmes à vocations sociale, éducative et artistique qui ont fait sa renommée. Rappelons que plusieurs élèves de l’École de cirque de Québec ont pu faire rapidement le bond dans les ligues majeures en participant notamment au spectacle extérieur Les chemins invisibles, du Cirque du Soleil, de retour cet été sous les bretelles de l’autoroute Dufferin-Montmorency.


Mais l’École de cirque de Québec a besoin d’argent, notamment pour entreprendre cet été une série de travaux d’entretien "qui assureront la pérennité d’un lieu considéré comme l’une des plus grandes réussites de recyclage de notre patrimoine religieux".

Une soirée-bénéfice a donc eu lieu dans ses locaux le mercredi 24 mars, sous la présidence d’honneur de Jean-Paul L’Allier. Cette activité a donné le coup d’envoi de la campagne de financement de la Fondation de l’École de cirque de Québec.

Pour en savoir plus : www.ecoledecirque.com.
 
Source : Ecole du cirque de Québec