Carnet de voyage : Roncalli
Pierre, le fils de David Larible, jongle sous le regard de son père. A gauche Encho Keryazov.

L’impressionnant saut en profondeur d’Encho Keryazov, rehaussé par la partition que Nick Glennie Smith composa pour le film ‘L’Homme au Masque de Fer”.

Darren “Burl” Burrell et ses bulles magiques. Cet ancien clown des cirques Kelly Miller et Ringling a réinventé l’art de faire vivre les bulles de savon, de la même manière que Pic l’avait fait il y a plus de 25 ans dans ce même cirque.

Anastasii, Ana et Olena illustrent à merveille les qualités que savent développer les élèves de l' école de Kiev. C’est au Bingo Circus qu’elles ont complété leur enseignement sous la férule de Iryna German.

Pour son public de Köln, Bernhard Paul présentait, en alternance avec son épouse Éliane, les ours polaires qui firent sensation cet hiver lors des galas de Berlin. Dans la cage où travaillaient naguère René Strickler et Larry Allen Dean, ce sont des comédiens qui animent ces fourrures blanches dans la demie pénombre. Ils n’ont pour voir qu’un petit écran de télévision à l’intérieur de leur “seconde peau”. Les mains et les têtes des “animaux” sont télécommandés de l’extérieur par des assistants. Ces artistes proviennent de la Compania Escenica fondée il y a quinze ans en Argentine par Abel Martin. Cet ensemble, basé à Baiona (Gallice), avait déjà créé d’autres animaux animés comme ces hippopotames vu chez Deros qui furent aussi rachetés par Bernhard Paul.

Comme notre grand Raimu, David Larible reste émouvant, même lorsqu’il nous tourne le dos. Ici, il sort de piste accompagné de la ballerine Katia Romanova et du clown Gensi Mestre qui porte un costume inspiré d’un modèle du XIXème siècle.

Oxana et Vitali Bobrov. Pour beaucoup, le plus beau numéro aérien vu depuis longtemps. Un pas de deux en trois dimensions avec des embruns et du roulis, des effluves d' accordéon sur l’admirable musique de Mikael Ekimian, et la passion tragique d’une blonde et d’un marin.

En dehors des numéros illustrés, on trouve aussi les poneys welsh de Karl Trunk, les transformistes Minasov, le jongleur Dustin Huesca, Andresj Romanovsky, contorsionniste “ramoneur” et Shirley, la fille de David Larible, dont le numéro de sangle est d’ores et déjà un des tous meilleurs.

Photos prises à Köln le 10 avril 2010
Source : Christian Hamel