Bienvenue au Cabaret des 7 doigts de la main


La célèbre troupe Montréalaise innove encore en nous conviant à son cabaret dans le cadre du festival Montréal complètement cirque. C’est dans une ambiance berlinoise de la fin des années 1930 que nous accueille la M.C. Gipsy Snider. Elle nous présente son spectacle typiquement décadent, mêlant selon la tradition de ce genre d’établissement musique, danse, chant et attractions. Le pianiste Spike Wilner et la chanteuse à la voix si chaude Dawn Tyler-Watson, qui interprète aussi bien du jazz qu’Édith Piaf, assurent la partie musicale.

Marion Verde


Les attractions sont la partie essentielle de ce spectacle et çà commence en force avec la trapéziste française Marion Verde. Nous y retrouvons aussi au main à main Sébastien Soldevilla et Mini Bonnavaud. Maria Choodu est une jongleuse extraordinaire considérée comme la meilleure en Amérique. Deux petits jeunes très prometteurs dans un numéro extraordinaire de planche coréenne, Ugo Dario et Maxim Laurin, ont été ovationnés. Nous avons vu Joachim Ciocca sur son unicycle et à la roue Cyr Frédéric Lemieux-Cormier que l’on avait pu remarquer dans le spectacle de clôture des J.O. de Turin. Il nous a présenté également un numéro de trapèze cubique. Hélas, il ne le maitrise pas encore parfaitement, mais faisons lui confiance…A la corde et contorsion Mary Sanders-Lévesque et enfin la fabuleuse Faon Shane qui travaille avec des chaines aériennes, un exercice extraordinaire de sa composition.

Faon Shane


Comme le veut la tradition, le public est pris à partie et doit participer. Ici les heureux élus devaient montrer leur adresse au jonglage. Bref, une soirée qui passe trop vite dans une ambiance détendue.

Guy Bordelais.
Source : Guy Bordelais