Cirque Bonheur, le nouveau temple de la nuit Parisienne !
Dernière idée de Rasmus, concepteur des soirées de Bagatelle qui font vibrer chaque été le tout Paris in : inviter les fêtards branchés... au cirque ! Un "cirque d'hiver" pas comme les autres, bien éloigné du cirque Pinder...


Dernière idée de Rasmus, concepteur des soirées de Bagatelle qui font vibrer chaque été le tout Paris in : inviter les fêtards branchés... au cirque ! Un "cirque d'hiver" pas comme les autres, bien éloigné du cirque Pinder... installé jusqu'au printemps, non sous un chapiteau, mais au 1515, club situé à deux pas des Champs-Élysées.

Le dress-code à respecter pour avoir une chance d'entrer dans ce nouveau temple de la nuit - ouvert tous les vendredis et bientôt les samedis - se résume en un mot : "spectaculaire". Toutes les folies sont permises ! Et les convives s'en donnent à coeur joie en sortant les plumes et les paillettes, en venant déguisés en monsieur Loyal, en acrobate loufoque, en fauve sauvage, en catcheur fou, en clown-corsaire, en homme invisible ( !), en Arlequine ou Colombine coquine, en Marilyn... L'extravagance est de mise, l'élégance aussi ! Les dames sont masquées de loups et chapeautées de hauts-de-forme. Le décor ? Zébré, en noir et blanc, et peuplé de drôles de créatures, comme un dromadaire grandeur nature et tout bleu, des animaux empaillés et, au-dessus de la piste, une tête de tigre géante qui tient entre ses crocs une boule à facettes. N'oubliez pas de faire un tour au "mini-bar", bizarre, bizarre, avec des tabourets faits pour les lilliputiens et des serveurs nains qui vendent des bonbons. L'un d'eux est vêtu d'un smoking tout blanc, et dans ces dédales étranges et oniriques, on se croirait dans un film de David Lynch !

Rasmus nous éclaire sur le concept : "Emmanuel Bossuet du studio EEM, signature très chic, a détourné les codes du cirque pour créer cet univers à part, à mi-chemin entre Moulin rouge et Freaks de Tod Browning, entre rêve et cauchemar". Sur la piste, des créatures font des étincelles : un cracheur de feu succède à une équilibriste et à une effeuilleuse sexy. Tandis qu'aux platines, les DJ mettent, eux aussi, le feu... Avant de danser jusqu'au petit matin dans une ambiance survoltée, les convives peuvent dîner attablés à un grand banquet fellinien - servis par des garçons portant des bretelles et un chapeau melon clignotant -, un dîner qui déborde et se transforme, vers 23 heures, en fête de tous les diables, les convives montent sur les tables pour acclamer DJ Wild venu tout droit d'Ibiza. Cirque aux Champs !

Cirque Bonheur au 1515, 32 - 34 Rue Marbeuf, Paris 8e. Métro : Franklin Roosevelt. Tél. : 01 53 89 15 15/19. Ouvert tous les vendredis de novembre. Vendredi et samedi à partir de décembre jusqu'à fin avril. Dîner à 35 € (hors boisson). Coupe de champagne à 15 €. Clubbing à partir de 23h. Entrée libre.
Source : Le Point




Sébastien BERNARD - Collections - [email protected]
François DEHURTEVENT - Photographe - [email protected]
Jean-Pierre JERVA - Photographe / Galeries - [email protected]
Fabien LACROIX - Webmaster / Communication - [email protected]
Julien MOTTE - Newser / Agenda - [email protected]
Jean PEPIN - Newser / Petites annonces - [email protected]
Patrick PREVOST - Newser - [email protected]