Andrea Demont, sellière au Cirque Knie
Outre des écuries, un manège et un salon-bar, la "Knie-Halle" de Rapperswil abrite une sellerie. Menue, blonde et mince, Andrea Demont est l’âme de ce lieu chaleureux,..

Au cirque, tous les "costumes" des animaux sont faits main. Visite de la sellerie.

Outre des écuries, un manège et un salon-bar, la "Knie-Halle" de Rapperswil abrite une sellerie. Menue, blonde et mince, Andrea Demont est l’âme de ce lieu chaleureux, où les murs sont couverts d’étagères regorgeant de matériaux bigarrés et chatoyants – étoffes, bobines de fils, strass, mors ou harnais neufs. Dans ce fouillis organisé, chats – habituels maîtres des lieux – et chiens – présents pendant que les Knie répètent dans le manège – se côtoient en parfaite harmonie.


Pour qui souhaite un métier manuel et un contact étroit avec les animaux, le cirque est un endroit idéal. Depuis 1994, année où elle prend la relève de Monsieur Lindig qui fut son maître d’apprentissage, Andrea est ici dans son élément.


Le travail est varié : créatif lorsqu’il s’agit, en collaboration avec la direction, de choisir le thème, la couleur et les matériaux des harnais destinés aux différents numéros d’animaux ; physique quand il faut coudre et manipuler les encombrants ornements des éléphants ou les lourdes couvertures qui protègent le dos des chevaux du pas de deux. C’est à la main qu’Andrea perce puis coud plusieurs épaisseurs d’un cuir épais, auquel les aiguilles des machines à coudre ne résistent pas.


La diversité des animaux à "habiller" représente un défi supplémentaire. Comment concevoir une selle pour une girafe ? Recréer pour des éléphants des harnais de travail semblables à ceux utilisés en Asie pour le labeur des pachydermes en forêt ? Dessiner des selles de course pour cochons ? Fixer des cristaux Swarowsky sur les harnais des chevaux ? Chaque année, Frédy Knie, directeur artistique du Cirque Knie, soumet de nouvelles idées à Andrea. A elle de les réaliser en collaboration avec Mary-José Knie, épouse de Frédy Knie et responsable des costumes, qui lui donne de précieuses indications de couleurs et matériaux.


Frédy Knie passe quotidiennement discuter avec Andrea du travail en cours. Séduit lui aussi par le charme de la sellerie, il en profite pour boire une tasse de café et bavarder. Chez Andrea, tout le monde est bienvenu : directeurs, enfants, collègues des écuries en pause. Sans se laisser perturber par le va et viens et les bavardages, elle poursuit son travail avec une bonne humeur quasi inaltérable. Frédy et Franco Knie savent qu’ils peuvent compter sur elle : tout sera prêt pour la répétition générale et Andrea aura contribué pour une part non négligeable à la magie du spectacle.
Source : Cirque Knie




Sébastien BERNARD - Collections - [email protected]
François DEHURTEVENT - Photographe - [email protected]
Jean-Pierre JERVA - Photographe / Galeries - [email protected]
Fabien LACROIX - Webmaster / Communication - [email protected]
Julien MOTTE - Newser / Agenda - [email protected]
Jean PEPIN - Newser / Petites annonces - [email protected]
Patrick PREVOST - Newser - [email protected]