Patrick Rosseel et les garçons de piste
Comment font-ils pour que tout soit si propre, pour que chaque artiste, chaque animal soit présent au moins un numéro avant son entrée et que les accessoires apparaissent en piste au moment voulu ? La réponse se trouve dans le travail de Patrick Rosseel et de son équipe de 9 garçons de piste.

Préparation de la piste


Patrick indique à Naama la place des invités de dernière minute


Pour Patrick Rosseel et ses hommes, le travail commence une heure trente avant les premières notes jouées par l’orchestre. En liaison radio avec la caisse, ils placent le public et les invités de dernière minute, organisent l’arrivée des chaises roulantes. Patrick reste aussi pendant tout le spectacle en contact constant avec la régie son et lumière ainsi qu’avec l’orchestre, prêt à réagir au moindre imprévu.

Sous les gradins, on sort le lourd tapis de piste qui sera déroulé après le numéro des animaux


Il arrive qu’on ait des surprises en remportant le tapis…


A son arrivée, Patrick commence par vérifier que tout le monde soit là. Pour accueillir le public et assurer le bon déroulement du spectacle, il faut une soixantaine de personnes dont 4 éclairagistes, 2 techniciens du son, le personnel d’accueil qui compte environ 50 personnes, parmi lesquelles 9 qui sont aussi garçons de piste.

Hamid attend le moment opportun pour apporter son accessoire à l’artiste en piste


Début de l’entracte. Patrick en chronomètre précisément la durée


Une fois l’équipe au complet, on nettoie l’entrée des artistes et les gradins, on balaye le bord de piste et on nivèle la terre qui a été déplacée par 4h de répétitions quotidiennes matinales avec les animaux. La terre est ensuite humidifiée afin d’éviter la poussière et saupoudrée d’une couche de sciure fraîche, d’une belle couleur dorée. On déroule le tapis rouge, on vérifie encore que les accessoires soient propres et en bon état, puis tout est prêt pour l’arrivée du public.

Pendant l’entracte, les garçons de piste démontent le fil souple de Zhang Fan


Patrick veille en bord de piste au bon déroulement des numéros et à la sécurité des artistes


Pendant le spectacle, les garçons de piste déroulent et remportent à plusieurs reprises le lourd tapis de piste – les acrobates travaillent avec, les animaux sans – et apportent leurs accessoires aux artistes en piste. Patrick Rosseel veille à ce que chacun soit où il faut au bon moment, des garçons de piste aux artistes et aux animaux.

Après le spectacle, réglage des lumières et balayage des confettis


Derniers coups de balais : le tapis sera immaculé pour la représentation de demain


Ce sont les efforts conjugués de ces hommes de l’ombre qui permettent le déroulement sans accroc d’un spectacle magique.
Source : Cirque Knie