Titre : Histoire et légende du cirque
Langue :
Nombre de pages : 240
Format : 14x20
Date de publication : 1974
Auteur : Roland Auguet
Editeur : Flammarion
Résumé :
Jusqu'ici on ne se posait guère de questions sur le cirque. On ne se demandait pas ce qu'il avait été, puisqu'il était. Il appartenait au quotidien : il n'y a pas longtemps encore que les affiches annonçant Grock ou les Fratellini à Medrano faisaient partie du paysage parisien, et que les parades bariolées des chapiteaux géants transformaient nos villes en kermesse.
Aujourd'hui, les menaces de toutes sortes qui pèsent sur son existence éveillent notre curiosité. L'histoire du cirque, c'est l'évocation d'une richesse vécue : il attire les personnalités les plus étranges, rassemble les spectacles les plus étonnants. Dans sa période de grandeur, en définitive peu connue, il a su concilier le bizarre et le beau, l'insolite avec les exigences d'une harmonie rigoureuse. De là ce charme ambigu qui a séduit les peintres et les poètes, mais auquel, pour des raisons que l'auteur explique, une partie de l'élite est restée longtemps indifférente.
Mais, au delà de cette dimension vécue et légendaire, une histoire du cirque doit poser des questions plus sérieuses: quels besoins est venu satisfaire ce spectacle qu'aucune autre civilisation n'a connu ? Comment et pourquoi a t il évolué ? Car il a subi de nombreuses métamorphoses. A l'origine, il n'a rien de commun avec ce que nous connaissons. Ce n'est ni le même spectacle ni le même public. D'ailleurs, il y a deux cirques: l'un vraiment populaire, pour la rue, l’autre chic, pour l'élite. Plus tard il se standardise, devient une industrie et même, à bien des égards, une sorte de télévision avant la lettre: comme tout spectacle il est en effet tributaire d'un contexte social qu'il subit et reflète en même temps. On ne peut donc, sous prétexte qu'il est divertissement, laisser le cirque en marge de l’histoire.
ISBN :